"

Villages voisins de Oued Rhiou

 BOUKADIR

 Chef- lieu de commune et de daïra de la w. de Chlef. Ex- Charon (en mémoire de Viala Charon G.G de l'Alg. 1848/1850). Située à 22 km à l'ouest du chef-lieu de la wilaya sur la N 04. La ville romaine de Vagal, mentionnée dans l'itinéraire d'Antonin à dix huit milles à l'ouest de Castellum Tingitanum (Orléansville- Chlef), est placée près de Sidi Ben Thiour à 5 km au nord de Boukadir selon le capitaine Verrier en 1892 dans le bulletin archéologique du Comité p. 147/148. Ruines romaines importantes. Commune créée durant la période 1882 à 1893. Charon (aujourd'hui Boukadir), faisait partit de la commune mixte de Malakoff en 1881 et ne comptait qu'une population en zone éparse de 210 habitants, par contre Malakoff, 244 habitants sont recensés en agglomérée. Sa superficie est de 218,44 km2 et compte une population estimée en 2004 à 48 015 habitants (35 014 en 1987 et 41655 en 1998). La 3ème importante ville de la wilaya.
Ain MERANE  Chef-lieu de commune et de daïra de la w. de Chlef. Daïra constituée du chef-lieu de la commune et de celle de Herenfa. Ex Rabelais, fondé en 1889 du nom de François Rabelais (1494-1553)regroupant (02) Archs M'chaia et Herenfa puis en 1962 durant l'indépendance ,renommée commune de Ain-merane ,et dans le cadre de découpage administratif de 1984,Arch herenfa est devise de la commune de Ain-merane ,nommé commune de Herenfa.
La commune de Ain Merane s'étend sur 123 Km².La commune de Ain Merane compte 40436 habitants..Située au pied des monts du Dahra à 49 km du chef-lieu de la wilaya. Cette ancienne commune mixte supprimée aux environs de 1879 et avant 1910, fut érigée en commune en vertu de l'arrêté du 04 décembre1956, en application du décret n° 56-642 du 28 juin 1956, portant transformation des communes mixtes d'Algérie en communes régies par la loi du 05 avril 1884.. Elle s'étend aujourd'hui sur 100,53 km2 et compte une population de 37 142 habitants en 1998 (42 813 h en 2004). Très célèbre par ses vins pendant l'occupation française (premier prix en France). Histoire : 1845 - Le colonel Leroy de Saint Arnaud installe un fort, dit bordj d'Aïn Mérane. 1889 (24 juil) - création du centre de population de Rabelais. 1923 - Inauguration de la cave coopérative de Rabelais (3000 hl de vins). 48 000 hl et 700 ha de vignobles dans les années 1950. 1945 - l'électricité introduit pour la première fois. 1947 - Des indices de gisements pétrolifères décelés dans les ravins du village (sondages de 4400 m). Après plusieurs essais, il s'est avéré que le liquide est du gaz. Durant la conquête d'Algérie notamment en 1845/47, le Haut-Dahra fut le théâtre à de nombreux affrontements, entre l'armée française, dirigé par colonel de Saint-Arnaud et le résistant Mohamed Boumazza.Dahra
Chef-lieu de commune de la w. de Chlef relevant de la daïra de Taouagrit. Ville côtière et montagneuse, située à 72 km à l'ouest du chef-lieu de la wilaya. Climat : méditerranéen. limitée au sud par la commune de Sidi M'hmed ben Ali (wilaya de Relizane ), à l'est par la commune de Taougrit à l'ouest par la commune de Ouled Boughalem (Mostaganem) et au nord par la mer méditerranée . Ancien douar qui dépendait de la commune mixte de Ténès, transformé en commune par arrêté du 04 décembre 1956 avec chef-lieu fixé à Souk El Arba. Supprimée lors de la refonte communale de 1963 et rattacher à Taougrit, puis rétablit de nouveau par la loi de février 1984. S'étendant sur une superficie de 201,64 km 2 (4ème plus vaste commune de la wilaya de Chlef) et comptant une population estimée en 2004 à 24 534 habitants. Evolution de la population : - 3369 en 1881; 7417 en 1958 ; 8045 en 1960 ; 17 711 en 1987 ; 21 284 en 1998. Deux importantes agglomération : Bordj Baâl et Sidi Moussa. Région à vocation agricole avec ses 1722 ha de surface agricole utile. Disposant d'un massif forestier de 492 ha. Zone touristique vierge. Plage Dechria. Histoire : - 1845 - (19 juin) - Enfûmade des Ouled Riah (région du Dahra). Plus de 500 brûlées vifs (hommes, femmes, enfants, vieillards et bétail) sur ordre du sinistre Pélissier. Documentaire diffusé à la bibliothèque nationale d'Alger en 2005. Le taux d'électrification atteint aujourd'hui 98%, l'assainissement avoisine les 30% et l'AEP (eau potable) ne dépasse pas les 20% et non raccordée au gaz de ville. Disposant de 949 km de chemins vicinaux et 05 km C.W (route nationale 0,1 km).                                                                                                                Ouled Ben Abdelkader


Chef-lieu de commune et de daïra la w. de Chlef. Ex-Masséna. Située à 25 km au sud-ouest du chef-lieu. Ancienne commune, érigée lors de la réorganisation administrative de 1956. Elle occupe une superficie de 112 km2 et compte une population de 20 039 habitants en 2004 (16 591 en 1987 et 17 385 en 1998). Histoire : 1956 (10 mars) - Embuscade tendue au lieu-dit Djebel Saâdia à un convoi français. Plusieurs tués. Ville natale du grand diplomate algérien Mohamed Sahnoun. Barrage Sidi Yacoub.

Sobha
Chef- lieu de commune de la w. Chlef. Située à 27 km au nord-ouest du chef-lieu de la wilaya. Elle dépend administrativement de la daïra de Boukadir. S'étend sur une superficie de 181,60 km2 et compte une population de 33 020 d'habitants en 2004 ( 24 349 en 1987, 28 646 en 1998). Ancienne commune en 1956 ou en 1957. Un engagement très violent mettant aux prises L'Emir chez les Sbeh conduite par le généraux Yucef et Changarnier. Balesteros André qui est nommé sous officier sur le champ de bataille par le général Yucef lui-même. RA 36 A 1892 P 128 OPU. Hôpital Sobha. 1995 (24 juil)- Grand massacre à la commune de Sobha (wilaya de Chlef). Bilan : sept civils décapités par les groupes armés. 1997 (11 nov)- onze terroristes abattus par les services de sécurités à travers la commune lors d'un ratissage.                                                                                                                                                                         Taougrit
Chef-lieu de commune et de daïra dans la wilaya de Chlef. Ex- Paul Robert. Située à 59 km du chef-lieu de la wilaya et à égale distance (18 km) de Sidi M'hamed Ben Aouda et Aïn Merane Constitue avec la commune de Dahra un chef- lieu de daïra.. Superficie : 182,42 km2. Population : 24 267 (1998), 27 972 (2004). Historique : Village fondé en 1911. Il doit son nom à l'ancien maire d'Orléansville - Paul Robert- tué à Alger en 1910 lors d'un duel. Commune créée par arrêté du 04 décembre 1956. Vestiges romains (monnaies, tessons, etc) à la Kalaa (importants vestiges romains à Sidi Bou Chaïb et Sidi Abdelkader) Pendant la révolution, le FLN réussit à assassiner le maire de la commune, M.Degreau. Denses forêts (fabrication de pipes de 1926 à 1932. Dès 1920, une cave coopérative (existe à nos jours) est mise en chantier avec une capacité de 50.000 hl. L'Eglise (transformée en Mosquée après l'indépendance fut inaugurée en 1935 par l'archevêque d'Alger, M. Leynaud. La région reçue la visite en 1932, de Paul Robert (22 ans), auteur du dictionnaire « Le Petit Robert » de la langue française. 1950, Naegelen, gouverneur général de l'Algérie et en 1952, de Philippe Lamour, alors président de la viticulture. Ville natale de René Rivière, ancien préfet en métropole. 1945 - l'électricité est introduite pour la première fois.
Zemmoura
Chef-lieu de commune et de daïra de la w. de Relizane constituée des communes de Dar Ben Abdellah et Beni Dergoun. Ex Zemmora. Située à 18 km au sud du chef-lieu de la wilaya. Ancienne commune de plein exercice (après 1911) et commune mixte de Zemmora (cette dernière fut créée par l'arrêté du 6 novembre 1868 dans le territoire militaire), réorganisée par l'arrêté du commissaire de la république du 17 mars 1871. Dict lig Alg 3ème partie p.92. Elle s'étend sur une superficie de 243,67 km2 (la 3ème plus vaste commune de la wilaya), et compte une population 25 272 habitants (1998). Mausolée Sidi Slimane. Evolution de la population : - 37 463 hab (C.M) en 1906 ; 40 045 (dont 1292 n.m) en 1911 ; 3066 hab (dont 467 n.m) en 1958 ; 4980 hab (dont 368 f, 01 e.n.m et 02 e.m) en 1960 ; 24 723 en 1966.Tadjena est le chef-lieu de la commune du même nom située sur le territoire de la wilaya de Chlef. Elle dépend administrativement de la daïra d'Abou El Hassan (Ex Fromentin). Elle est Située à une distance de 39 km du chef-lieu de la wilaya. La Commune fut créée en date du 04 décembre 1956, supprimée en 1963 puis rétablie de nouveau en 1984. Elle englobait lors du recensement de 1998, 22 155 habitants (25 538 h en 2004) qui sont répartis sur un territoire de 113, 08 km2 (soit une densité de 226 h au km2).qu'il y a eu une grande bataille sur le territoire de Tadjena en 1847, sous la conduite de Bou Maza contre les troupes coloniales.
La commune de Tadjena a été créée en 1984. Avant elle était annexée à la commune de Bouzeghaia. Elle s'appelait Fromentin et sa superficie est de 127 km2. Le nombre d'habitants est de : 24399 âmes. Elle est située à une hauteur de 600 mètres au-dessus du niveau de la mer.Le patron de la région est Sidi Ziane.il paraît que le Saint Sidi Ziane n'est pas enterré dans l'un de ces mausolées mais c'est seulement d'autres saints (disciples de Sidi Ziane) qui y sont enterrés et qu'on appelle Ouled Benchaâ.
Herenfa                                                                                                                                                                                                                         est une commune faisant partie de la daira de Ain Merane, située au nord ouest de Chlef au pied de la Dahra.

  Taougrite est située au nord ouest du chef lieu de la wilaya de chlef , distante de 60 km , limitée au sud par la commune de ain-merane à l'est par celle le mousadak à l'ouest par sidi m'hamed ben aLi (wilaya de relizane ) et au nord par la commune de DAHRA et EL-MERSA .

Est connue par ses potentialités agricole , le céréale est la culture dominante après la viticulture puis élevage ovin , caprins et bovins .La commune de Taougrite s'étend sur 236 Km².La commune de Taougrite compte 24334 habitants.

 CHLEFLa est délimitée par les quatre communes suivantes :

· Au nord, par la commune de Chettia;

· A l'ouest, par la commune de Oued sly;

· A l'est, par la commune de Oum-Edrou;

· Enfin, au sud, par la commune de Sendjas.

 La commune de Chlef s'étend sur 124 Km².La commune de Chlef compte 164841 habitants.                                                                                                                                                                                                                       La commune de oued sly s'étend sur 105Km².La commune de oued sly compte 40857 habitants.

<<
OUED RHIOU ex. INKERMANN vous remercie pour votre visite WebMaster Dr KRIM ARBI
وادي رهـيــــــــــــو تـــــــرحب بــكــــــــم

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site