"

Femmes de Oued Rhiou

 

les gens ne vous lisent que si vous êtes démocrates ,vous ne censurez pas les commentaires ,vous analysez le pour et le contre d'un sujet ; les gens même d'opinion 

l'épopée des infirmières de l'ALN ayant pris le maquis après l'appel de 1956 du Front de libération nationale (FLN).

Ces infirmières de l'ALN étaient , d'illustres moudjahidate et chahidate, à l'image de Yamina MEGHICHE native de JDIOUIA

, tombée au champs d'honneur dans la wilaya V historique, à l'âge de 20 ans.

Elles étaients une poignée de jeunes fleurs

qui en avaient assez de la torture et des pleurs

c'étaient des femmes tendres et dures

qui avaient la poigne et le sourire

Des femmes que personne ne pouvait réduire

elles s'appelaient

YAMINA, FATIMA- ZOHRA ou Raissa ;Halima

dans le maquis elles avaient connu le dur climat

elles avaient connu l'âpre combat

Tu n'a pas connu la douceur de l'atre ,

elles avaient connu le givre le gel et le célibat

mais elles ont écrit avec larmes ,sueur et sang notre histoire

elles ont parsemé la région de gloire

c'est triste d'oublier le devoir de mémoire

Mais Vous les avez oubliées

et le devoir de mémoire ne doit pas être piétiné.

« J'ai embrassé la cause lorsque j'ai découvert les malheurs endurés par les Algériens sous le régime colonial. C'est ce sacrifice qui m'a fait connaître la voie du combat que j'ai engagé contre l'oppression depuis si longtemps. Je n'ai pas renoncé et ne renoncerai jamais à mon combat. Je crois toujours à ce en quoi j'ai cru et ne m'en éloignerai pas.

J'estime de mon côté que leur combat portera tôt ou tard ses fruits mais, attristé à la pensée de toutes celles que personne n'évoque et qui sont tellement nombreuses...

J'ai foi en la nouvelle génération. Elle est plus instruite. J'ai foi aussi parce que depuis des années, j'ai pu mesurer sa curiosité et sa volonté de mieux connaître l'histoire de son pays.

Elle est fière d'appartenir à ce peuple, elle doit rester vigilante

femmes ayant survécu à la guerre, à l'instar de feue Boudjemaâ Fatima Zohra native de Oued Rhiou qui a vécu dans la zone autonome d'ORAN de la wilaya V historique qui était aussi en contact avec le réseau de Hamou BOUTLELIS .

Yamina MEGHICHE, ayant pris le maquis à RAMKA OUED RHIOU à l'âge de 16 ans,qui soignait les blessés de la Zone 4wilaya 5 historique au nez et la barbe du colonisateur,

différente vous respectent si vous avez une force de caractère et que vous faites part du devoir de mémoire.

L'épopée des infirmières de l'ALN à l'occasion de la Journée internationale de la femme (célébrée le 8 mars), un hommage à la participation de la femme algérienne à la guerre de libération nationale. , des portraits de moudjahidate célèbres et d'autres moins connues, des entretiens consacrés à des femmes ayant pris le maquis et d'autres à des combattants de l'Armée de libération nationale (ALN),

"Les anges de la Révolution", qualifié ces femmes de "belles et rebelles".

 

 Moudjahidates de OUED RHIOU

<<
OUED RHIOU ex. INKERMANN vous remercie pour votre visite WebMaster Dr KRIM ARBI
وادي رهـيــــــــــــو تـــــــرحب بــكــــــــم

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site