"

Exportations de OUED RHIOU

OUED RHIOU exporte ses produits maraîchers vers la France. Une première expérience du genre dans la région, a indiqué la Chambre d'agriculture citée par l'APS. Une cargaison de 15 tonnes de légumes frais a été chargée, début mars, au port de Béjaïa en direction du port de Sète (France).

Composée de fèves, petits pois et poivrons, elle inaugurait une large opération d'exportation vers la France, s'inscrivant dans le cadre de la promotion des exportations hors hydrocarbures. L'artichaut est le produit fétiche de la région de OUED RHIOU. En février dernier, plus de 80 quintaux d'artichaut ont été exportés vers la France. Une opération concrétisée grâce à un partenariat avec une entreprise spécialisée dans l'exportation de produits agricoles de la wilaya de Mostaganem qui a fourni à des agriculteurs de la daïra de Oued R'hiou des semences de deux variétés de primeurs d'artichauts, très prisés sur les marchés européens, a expliqué la même source tout en précisant qu'une superficie estimée à 10 hectares, irriguée au système du goutte à goutte, a été cultivée des variétés dites "Blanca de Toda" et "violet de Provence", qui répondent aux caractéristiques podologiques des sols de la région et aux normes en vigueur dans les marchés internationaux, dans le cadre de cette opération destinée au marché des fruits et légumes de la région de Perpignan, dans le sud de la France. "L'artichaut produit dans la région est en mesure de rivaliser avec celui cultivé en Europe et dans certains pays arabes", a fait savoir le président de la Chambre d'agriculture, soulignant que lesagriculteurs œuvreront au développement de la superficie consacrée à la culture de ces deux variétés pour proposer ainsi aux marchés étrangers des primeurs de qualité dès le mois de novembre prochain. Il faut dire que cet objectif est fort réalisable d'autant plus que la culture de l'artichaut dans la wilaya de Relizane répond au critère de produit bio. Aussi, la région est très favorable à cette culture dans la mesure où les caractéristiques des sols salins et les conditions climatiques sont réunies. A noter, à ce propos que la wilaya de Relizane dispose de près de 1500 hectares implantés essentiellement dans le périmètre irrigué du "Bas Cheliff", consacrés essentiellement à la culture de l'artichaut, selon les services agricoles locaux qui tablent sur une augmentation de la production et des périmètres pour la saison agricole 2008-2009, de près de 500 autres hectares dans le périmètre irrigué de "la Mina" notamment si on venait à mobiliser un potentiel d'irrigation à cet effet .

Dalila B.Source : le maghreb

<<
OUED RHIOU ex. INKERMANN vous remercie pour votre visite WebMaster Dr KRIM ARBI
وادي رهـيــــــــــــو تـــــــرحب بــكــــــــم

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×